HISTORIQUE

Le krav maga de l’hébreu קרבמגע«combat rapproché» est une méthode d’auto-défense israélienne.

À l’origine, il a été créé par Imi Lichtenfield, afin de protéger, dans les années 1930, la communauté juive de Bratislava.
 Il a depuis, été adopté par Tsahal et le Mossad, ainsi que par de nombreuses polices et troupes d’élite dans le monde.

Au début du XXe siècle, la ville de Bratislava, appartenant alors à l’Empire Austro-hongrois abritait, à l’instar de nombreuses villes d’Europe de l’Est, une importante communauté juive ashkénaze. Samuel Lichtenfeld était détective et instructeur en chef de la police départementale, devenu célèbre pour ses nombreuses affaires élucidées et son enseignement de la self-défense.

Son fils Imi Lichtenfeld, né à Budapest en 1910, s’inspire grandement des activités de son père. Il remporte de nombreuses compétitions en lutte, boxe et gymnastique.

Lorsque, dans les années 1930, le fascisme fit son apparition, Imi Lichtenfeld réunit autour de lui un groupe de jeunes athlètes dont la mission était de protéger la communauté juive locale. Il prit part à de nombreuses bagarres qui lui firent prendre conscience des différences entre les compétitions sportives et les «combats de rue».

En 1948 Lichtenfeld rejoint Tsahal en tant que chef- instructeur pour l’éducation physique. Son objectif était de développer une méthode simple, efficace et rapidement assimilable pour répondre aux besoins de l’armée : les techniques sont nées d’un réajustement progressif rendu possible par les retours d’expérience sur le champ de bataille.

1980 marque le début de l’internationalisation du krav-maga, auparavant circonscrit au seul état d’Israel. Lichtenfeld autorise ses disciples les plus doués à enseigner cette méthode à travers le monde, entre autres Eyal Yanilov aux USA, Richard Douieb en France ou encore Kobi Lichtenstein en Amérique du sud.

A l’époque, il n’existait qu’une seule association en Israël, excepté celles de Daren Levine et d’Eli Aviczar (respectivement créées en 1983 et 1984). En 1994, Eyal Yanilov crée son association, l’IKMF. Je suis pour ma part resté avec mon Maître jusqu’à sa mort en suivant son enseignement pendant 24 ans. La richesse d’Imi était telle que, durant toute cette période, j’avais sans cesse des choses à apprendre. Ma rencontre avec lui a été une providence tant sur le plan technique qu’humain.

 En 1987, Richard DOUIEB est le pionnier du Krav Maga et a ouvert la 1ère école en France et en Europe A la demande d’Imi Lichtenfeld.LETTRE IMI

Face à un succès rapide, une volonté d’expansion structurée et soucieux de préserver les principes du Krav-Maga, Richard DOUIEB décide de créer la FEKM (Fédération Européenne de Krav-Maga) en 1997

Aujourd’hui, le Krav Maga FEKM a pris sa place dans le paysage sportif Français et chaque année, de nombreuses personnes tentent l’expérience et choisissent la FEKM pour le gage de qualité qu’elle représente mais aussi la légitimité de Richard DOUIEB à la présidence de la FEKM.

Le FBI, la DEA, les marines, le GIGN et les SAS popularisèrent cette nouvelle forme de close combat auprès du grand public et de nombreux clubs commencèrent à proposer aux civils une façon différente de pratiquer la self-défense.

Le décès du fondateur en 1998 marque le début de dissensions au sein des instances dirigeantes.

 

LE krav maga arrive sur  Lorient en septembre 2014 est commence à former ses premiers moniteurs.

ORGANIGRAME KRAV MAGA